Accueil > Les nouvelles du coin > Rencontre avec le réalisateur Dieudo Hamadi - Mardi 12 octobre à (...)

Rencontre avec le réalisateur Dieudo Hamadi - Mardi 12 octobre à 20h30

Le mardi 12 octobre à 20h30, l’Iris cinéma de Questembert reçoit le réalisateur congolais, Dieudo Hamadi pour son film « En route pour le milliard ».

La projection sera suivie d’un échange avec Dieudo Hamadi.

Le film est soutenu par l’ACAT (Association de chrétiens pour l’abolition de la torture), la Ligue des droits de l’Homme et ATTAC.

A propos du film :
2021. Congo (Kinshasa), France, Belgique. 1h30. VOSTF
Documentaire de Dieudo Hamadi
Sortie nationale le 29/09/21

1734 km sur le fleuve Congo, une incroyable épopée pour réclamer justice. Sola, Modogo, Mama Kashinde, Papa Sylvain, Bozi, Président Lemalema… font partie de l’Association des victimes de la Guerre des Six Jours de Kisangani. Depuis 20 ans, ils se battent pour la mémoire de ce conflit et demandent réparation pour les préjudices subis. Excédés par l’indifférence des institutions à leur égard, ils décident de se rendre à Kinshasa pour faire entendre leurs voix.

Récompenses : Festival international du film de Toronto 2020 « Amplify Voices Award Special mention » / « Colombe d’or » Compétition internationale Long métrage documentaire et d’animation, Dok. Leipzig 2020 / « Prix du Jury interreligieux », Dok. Leipzig 2020 / Grand Prix du long-métrage documentaire, Festival International du Film d’Amiens 2020 / Prix Gilda Vieira da Mello, FIFDH (Genève)

Sélection Officielle - Festival de Cannes 2020

A propos de Dieudo Hamadi :

Dieudo Hamadi est né à Kisangani en 1984. Il commence à étudier la médecine puis se forme au documentaire et au montage, notamment à la FEMIS. Ses films attirent rapidement l’attention des festivals internationaux. En 2015, il crée Kiripifilms, sa propre société de production. En 2019, il reçoit la bourse McMillan-Steward du Film Study Center de l’Université de Harvard.
D’un film à l’autre, Dieudo Hamadi questionne l’histoire contemporaine et les institutions de son pays, la République Démocratique du Congo. En filmant les élections (Atalaku, 2013), le système scolaire (Examen d’état, 2014), la violence contre les femmes et les enfants (Maman Colonelle, 2017) et la mobilisation politique (Kinshasa Makambo, 2018), il raconte des histoires individuelles qui parlent d’expériences et d’histoires collectives. Il prépare actuellement son premier long métrage de fiction.

Publié le vendredi 24 septembre 2021, par La Marmite.