Accueil > Les nouvelles du coin > Municipales 2020 : et si on y allait ?

Municipales 2020 : et si on y allait ?

Coucou tout le monde,

Comme le temps passe vite, de temps en temps on a des rappels du genre : eh mais c’est l’année prochaine les municipales ?

Et ça se passe comment dans nos campagnes (et plus particulièrement sur la communauté de Communes du Pays de Questembert) ? Là où nous habitons, là où vont les enfants à l’école, là où nous nous déplaçons pour nos activités, là où nous associations sont basées,pour certain-e-s là où nous travaillons, là où nous vivons, là où nous avons choisis de s’ancrer ou de s’amarrer...

Certain-e-s se posent la question de s’engager aux prochaines municipales (en montant une liste sur leur commune, en s’intégrant sur une liste, etc.), ou de s’impliquer/peser dans la campagne électorale. Nous vous proposons donc venir en discuter le jeudi 4 juillet de 18h à 19h au Kfé de la Pente à Rochefort-en-Terre ( comme ça on peut enchaîner sur un concert de l’été au jardin ! avec Brezih Napoli, voir ici : https://www.lepotcommun.com).

Au menu en vrac :

Petit tour d’horizon commune par commune des enjeux et des listes pressenties pour les futures municipales (a priori, 10 maires sur 13 qui arrêtent sur la comcom !).
Les élections municipales comment ça fonctionne, les mairies pilotent quoi , quelle marge de manœuvre ? Maire, adjoint, conseiller, quels rôles et quels engagements ? (à partir du témoignage de Franck, ancien élu à Questembert de 2008 à 2014)
Comment contribuer au niveau local : rejoindre des listes ? monter des listes ? rencontrer les candidats ? proposer des commissions ouvertes ? des passerelles ?
Petit temps d’échange par commune et suites à donner

si on a le temps : Penser Global agir local, quels enjeux peut on rêver au niveau communautaire ?

C’est une idée comme ça, c’est informel, c’est ouvert, c’est tentant ?!

A tout vite et Faites passer à d’éventuels intéressés !

Gaëlle Guiton et Franck Guillouzouic

Franck
06 20 71 38 37
franck.guillouzouic@gmail.com

Publié le vendredi 28 juin 2019, par Agnès.