Accueil > Les nouvelles du coin > L’Estuaire de la Loire est menacé. Carnage au Carnet : implantons la (...)

L’Estuaire de la Loire est menacé. Carnage au Carnet : implantons la résistance ! 29 et 30 août

L’Estuaire de la Loire est menacé par un nouveau carnage !
Le Grand Port Maritime Nantes Saint-Nazaire prévoit d’implanter une nouvelle zone industrielle de 110ha sur la rive sud de la Loire, au Carnet près de Paimboeuf (44) et de commencer les travaux de destruction dès l’automne 2020 (51ha de zones humides concernées).
Une grande mobilisation inter-luttes est prévue les 29 et 30 août prochains pour implanter la résistance au Carnet.
La Confluence des Luttes de l’Ouest et le collectif Stop Carnet ont besoin de soutien pour lutter contre ce projet destructeur !
COMMENT NOUS SOUTENIR :

Participez au grand week-end de résistance festive les 29 et 30 août prochains, vers paimboeuf (44), plus d’infos ici : Carnage au Carnet : implantons la résistance !

Si ça vous dit de participer au Village des Luttes avec votre collectif ou organisation, ou si vous souhaitez proposer un atelier/animer une discussion pendant le week-end, contactez-nous sur : stopcarnet@retzien.fr

Afin de préparer au mieux l’événement, nous avons prévu quelques jours de chantiers collectifs la semaine du 24 août.
Que ce soit pendant, avant ou après le week-end, toute participation est la bienvenue !
Alors si vous voulez rejoindre l’équipe et contribuer à l’auto-organisation de cette mobilisation, n’hésitez pas à remplir ce formulaire que voici :
https://framaforms.org/preparation-du-week-end-de-mobilisation-des-29-et-30-aout-2020-au-carnet-1593085870

Nous sommes à la recherche de structures type barnums, chapiteaux ainsi que de palettes et de bois pour divers types de construction afin d’accueillir le Village des Luttes et les concerts au programme du week-end des 29-30 août.

Si vous ne pouvez pas venir au week-end des 29 et 30 août prochains mais souhaitez soutenir la lutte depuis votre localité, n’hésitez pas à nous contacter sur : stopcarnet@retzien.fr

LA LUTTE AU CARNET :

Le Carnet, c’est 395 ha de zone naturelle en bord sud de Loire.
Le Carnet, c’est 63% de zones humides précieuses, qui participent à la fertilisation des sols, atténuent les crues, protègent les littoraux.
Le Carnet abrite pas moins de 116 espèces protégées .
Le Carnet c’est aussi l’un des derniers corridors migratoires sur l’estuaire de la Loire, protégé des nuisances de l’activité humaine et industrielle.
Le Carnet, c’est une lutte populaire historique contre un projet de centrale nucléaire (abandonné en 1997), l’une des plus grandes victoires écologiques de ces 30 dernières années.

Ce projet industriel au Carnet est emblématique de tout ce qu’on ne veut plus pour notre avenir :
Le Grand Port Maritime de Nantes Saint Nazaire projette de bétonner quelques 110 ha de zone naturelle et sauvage, pour y aménager un parc "éco-technologique". Les travaux de destruction des zones humides sont attendus cet automne-hiver 2020 pour permettre le remblaiement du site l’an prochain !
C’est de plus l’un des 12 sites livrés "clefs en mains" par Macron aux industriels .
Le Carnet pour Macron, ce n’est qu’une vulgaire vitrine pour présenter la France comme un "territoire d’industrie", une France prête à tout pour accueillir le moindre investisseur dans l’espoir de relancer la machine infernale de la croissance économique.. Mais à quel prix ?!

Alors qu’on est face à une extinction massive des espèces, au dérèglement climatique, à l’impact dévastateur des politiques néo-libérales qui plongent le monde en crises sanitaires et sociales, Macron et le Grand Port Maritime persistent et signent : ils condamnent à mort l’estuaire de la Loire.

C’est un affront à la mémoire de la lutte acharnée du peuple pour protéger le Carnet et c’est un crime que de sacrifier des trésors de biodiversité pour une nouvelle implantation industrielle !
Aujourd’hui, c’est tout ce monde sauvage au Carnet qui a besoin de nous pour le défendre, alors même qu’on a désespérément besoin de lui pour survivre !
LA RÉSISTANCE EST FERTILE EN LOIRE-ATLANTIQUE :
Nous appelons aussi à soutenir Le Village du Peuple à Donges ! Quasiment en face du site du projet industriel du Carnet, de l’autre côté de la Loire, une zone naturelle et agricole de plus de 40ha est menacée par un autre projet d’extension des activités industrielles du Grand Port Maritime Nantes Saint-Nazaire ! La ferme et les prairies occupées sont menacées d’expulsion !
Les habitant-e-s du Village du Peuple vous invitent à participer à des chantiers collectifs tout au long de l’été. Vous pouvez suivre le Village du Peuple juste ici.
Des Rencontres Intergalactiques à la fête Inter-Luttes au Carnet, du Village du Peuple de Donges à Zadenvies, il y aura un front déter’ dans le 44 pour lutter contre leur monde mortifère !
En comptant sur votre soutien et/ou présence.
Nous sommes la Loire qui se défend !

Plus d’infos sur : https://stopcarnet.fr
Facebook : https://www.facebook.com/stopcarnet/
Contact : stopcarnet@retzien.fr

Publié le mercredi 15 juillet 2020, par La Marmite.