Accueil > Actualités > Urgence à la Marmite : maintenant ou peut etre jamais

Urgence à la Marmite : maintenant ou peut etre jamais

Avis à nous tou.te.s coprésident.e.s, adhérent.e.s, ami.e.s de la MARMITE

Suite à la rencontre de suivi des salariées, Agnès et Johanna ce vendredi, nous mesurons l’urgence de nous réunir pour faire le point sur l’avenir de la Marmite. "Urgence" car quelques subventions avaient déjà sauté il y a peu de temps, et vendredi le Conseil Départemental a annoncé la suppression des 18000 euros de subvention au titre de l’insertion, qui servait principalement à financer l’accompagnement des porteurs de projet. Leur politique va dans le sens d’un suivi individuel qui exige des résultats en terme d’insertion professionnelle, en ignorant le contexte économique et surtout psycho-social.

La trésorerie, à ce jour permet d’assurer les salaires et charges seulement jusqu’à Mars, donc 4 mois.
Dans ce contexte décourageant (c’est peu de le dire !), Agnès et Johanna, malgré toute l’énergie et l’engagement déployés, ne peuvent plus faire "locomotive" du projet. Leur activité est "mise en veille" dans l’attente d’un positionnement clair des adhérents par rapport au projet.

C’est à nous de redéfinir et guider ce que nous voulons pour la MARMITE, ce que nous voulons vivre collectivement sur notre territoire, nos aspirations.

A la dernière collégiale sous le chapiteau, nous avons senti plein d’enthousiasme, d’envies de faire des choses ensemble.
La Marmite a besoin dans l’immédiat et avec de la réactivité que cet enthousiasme se transforme en engagement concret, en présence pour réfléchir puis prendre des décisions qui permettront de relancer plus fort que jamais ou pas.

La première rencontre proposée est le jeudi 13 Décembre de 20H à 22H à Bobéhec.

Plusieurs fois ces derniers temps, en réunion, la question de l’engagement est revenue sur la table...est ce que de nombreuses personnes du réseau vivent aujourd’hui les collectifs dans leur activité professionnelle, ce qui laisse moins de temps ou d’’énergie, pour l’investissement associatif ? Est ce que le contexte flippant incite insidieusement à se replier sur soi-même ?

Ou bien c’est quand c’est flippant, que ça commence à nous chatouiller les narines, à nous faire grincer, à stimuler notre colère et la force qui va avec, pour réagir, nous montrer fermes, résolu.e.s, incisif.ve.s, solidaires, et créati.f.ve.s ? nous faire transformer les gilets jaunes qu’on nous avait obligés à glisser dans nos bagnoles en signe de révolte générale, populaire, incontrôlable ?
à s’orner de coquelicots pour dire STOP à l’empoisonnement ? On va pas "se laisser faire, se laisser bâillonner" ?

Au menu du 13 Décembre :

> Bilan des 10 ans - 30 min

1- Vos retours sur l’événement

2 - les chiffres des 10 ans !

> "Shaker et révolution" - La Marmite dessine son futur - 1h15

1- Quel est ton projet sociétal idéal (sans contrainte de moyens) ? (préciser le territoire)

2- Temps individuel + Echanges en groupes ( regroupement des post-it + créer une ou deux finalités communes)

3- Débat autour du projet sociétal que l’on souhaite partager...

4 - Mais où se positionne la Marmite là-dedans ? - la suite au prochain épisode de "Shaker et révolution"

VOUS VENEZ ?
Parfaite météo pour cogiter !
A bientôt, on est prêt.e.s !
Manue, Camille, Stéphane, des coprésident.e.s du suivi salarié de vendredi qui lancent l’alerte

Publié le vendredi 7 décembre 2018, par Agnès.