Accueil > Actualités > Café Installation, Finances solidaires avec les Cigales de Bretagne et la (...)

Café Installation, Finances solidaires avec les Cigales de Bretagne et la NEF

vendredi 3 février 2012 à 20H au Gorvello Café

Vous avez un projet d’activité en milieu rural, activité porteuse de fortes valeurs, ancrée sur son territoire et vous êtes à la recherche de moyens de financements plus "solidaires", venez découvrir ce que sont les CIGALES et la NEF et échanger avec les interlocuteurs présents.

Quelques notes sur nos deux protagonistes, les CIGALES et la NEF

L’espace rural : un champ pour les Cigales ?

L’espace rural est-il aujourd’hui réinvesti ? Comment ? Par qui ? Quels besoins, quels services ? Comment peut se concrétiser la solidarité entre les « urbains » et les « ruraux » ? L’association des Cigales de Bretagne.

Dans une société « de moins en moins centrée sur le territoire », mais de plus en plus sur « l’identité sociale et professionnelle », la notion d’« espace rural » a-t-elle encore un sens ?, interroge Ali Aït Abdelmalek. Il pousse même plus loin : « Est-ce que la ruralité existe vraiment ? », rappelant que la définition même du « rural » est souvent une vision imposée par les urbains.

  • Mathieu Bostyn rappelle « la finalité sociale », de l’expérience du Champ commun, épicerie-bar-lieu d’animation installée au cœur d’Augan un bourg morbihannais de 1 400 habitants. Dans un contexte de raréfaction du commerce local, cette initiative « inscrite dans un territoire » et « impliquant 90 personnes », est une illustration de « l’agir local pour penser local ».
  • Issue du MRJC (Mouvement rural de la jeunesse chrétienne), la jeune Cigales Yaouankiz War Ar Maezh (17 personnes, moyenne d’âge : 30 ans) soutient des projets d’installation en milieu rural. Pour Laure Fiquet, une de ses membres, « le rural est bien vivant », à condition qu’on n’oublie pas de faire rimer ruralité avec « modernité » et qu’on place les questions de la formation et de la mobilité au cœur des préoccupations.
  • En réaction à la disparition progressive du monde paysan et pour lutter contre le risque d’« artificialisation des terres », l’association Terres de Liens s’est créée avec l’objectif de reconstituer le lien entre producteur et consommateur. Via un système d’actionnariat collectif, elle permet l’achat de terres, louées ensuite à des fermiers, avec clauses environnementales à la clé. Il a toutefois permis l’installation de 7 agriculteurs en Bretagne.
  • Porteuse d’un projet de chèvrerie bio à Brech (56), Sophie Le Lin confirme l’importance du facteur temps pour convaincre les financeurs du bien fondé d’un dossier, surtout quand on a un parcours un peu atypique. Proche du but, elle confirme l’importance d’un réseau de soutien (87 associés dans toute la France), qu’internet rend possible aujourd’hui.

La NEF

La Nef est une société coopérative de finances solidaires. Sa mission est de relier épargnants et emprunteurs autour de projets respectueux de l’homme et de la terre. Elle intervient au moyen de prêts professionnels ou associatifs pour soutenir des projets à caractère social, culturel et environnemental grâce à l’argent que lui confient ses 13 000 sociétaires sur des comptes de dépôts ou des comptes bancaires (comptes-chèques et comptes sur livret).

Désireuse de favoriser un développement local de l’économie, la Nef
soutient des initiatives contribuant à la reconnaissance de l’agriculture
paysanne, au maintien en milieu rural et au développement du tourisme rural. En 17 ans, elle a ainsi acquis une véritable expertise dans l’accompagnement et le financement de projets dans ces domaines.
En 2004, la coopérative a financé 12 projets en lien avec le développement local et le tourisme rural, permettant ainsi le développement d’initiatives variées parmi lesquelles une association de sauvegarde du patrimoine, des structures d’accueil à la ferme, des fermes pédagogiques, des gîtes ruraux,… ces projets incluant pour la plupart une démarche écologique (équipement photovoltaïque, chauffe-eau solaire, etc.). Les financements ont représenté un montant total de 903 138 euros, soit 11% du montant total prêté pendant l’année, tous secteurs confondus.

Plus qu’un simple financeur, la Nef est un véritable partenaire des
intervenants du secteur du tourisme rural. Elle a ainsi développé un
partenariat avec la Fédération « Accueil Paysan » : depuis 2004, les
épargnants ayant un Compte épargne Insertion à la Nef ont la possibilité de faire don de tout ou partie de leurs intérêts à cet organisme.
La Société financière de la Nef est un établissement agréé et contrôlé par la Banque de France. Tous les produits d’épargne solidaire de la Nef sont labellisés par Finansol.

Publié le mercredi 11 janvier 2012, par Association La Marmite.